La garde scolaire en 2020 : les moments marquants Blogue Le gardevoix

La garde scolaire en 2020 : les moments marquants

Cette année, le personnel en garde scolaire a vêtu différents chapeaux. Celui d’éducateur ou éducatrice, celui d’expert en désinfection, celui de police de la distance, celui de fournisseur de réconfort, et bien d’autres encore. La garde scolaire a montré ses vraies couleurs, a fait preuve d’un courage immense et d’une résilience exceptionnelle.

À travers tous ces hauts et ces bas, la garde scolaire a tout de même fait parler d’elle, elle ne s’est pas laissé faire et elle a fait entendre sa voix. Pour marquer la fin de cette année inoubliable, voici 5 moments marquants pour la garde scolaire en 2020 :

 

1. Les services de garde d’urgence

Au printemps 2020, alors que la grande majorité des Québécois est restée confinée chez elle, à l’abris du virus, le personnel en garde scolaire a été appelé à relever un défi de taille : travailler dans des services de garde d’urgence. Défi qui a été relevé haut la main et qui a rappelé à tout le Québec l’importance du personnel en garde scolaire.

 

2. L’engagement du ministère de l’Éducation à revoir le règlement sur les services de garde en milieu scolaire

En 1998, le Règlement sur les services de garde en milieu scolaire a été adopté, après un travail acharné de la part de l’AQGS, qui souhaitait qu’un règlement vienne préciser la nature et les objectifs des services de garde en milieu scolaire. Cette année, le ministre de l’Éducation a enfin accepté de revoir ce règlement qui, on va se le dire, a besoin d’une bonne mise à jour.

 

3. La garde scolaire siège sur les conseils d’administration des centres de services scolaires

 La nouvelle gouvernance scolaire au Québec a entraîné la création d’un conseil d’administration au sein de chaque centre de services scolaire. Chaque conseil d’administration avait un siège désigné pour un représentant du personnel de soutien. Nous avons appris qu’environ 22 sièges sur 60 sont aujourd’hui occupés par un membre de la garde scolaire. Une belle façon pour la garde scolaire de prendre la place qui lui revient et de se faire entendre! Lisez l’article sur le sujet pour plus de détails.

 

4. Le 35e anniversaire de l’AQGS

 Il y a de cela maintenant 35 ans, la garde scolaire se dotait de sa propre association, l’Association des services de garde en milieu scolaire du Québec. Une association qui, pour les 35 dernières années, a travaillé à la reconnaissance de la garde scolaire comme un acteur clé de la réussite éducative de l’élève. Pour l’occasion, l’Association a publié une édition spéciale de la revue Gardavue, qui vous propose un regard sur le passé, un clin d’oeil sur le présent ainsi qu’une belle perspective sur l’avenir.

 

5. L’article Plus que des gardiennes d’enfants

Des dizaines d’articles ont portés sur la garde scolaire en 2020. De son côté, l’AQGS a donné 15 entrevues aux médias. L’article Plus que des gardiennes d’enfants est le plus représentatif de la quête pour la reconnaissance. À lire assurément!

 

Malgré ces belles avancées, il faut toutefois admettre qu’il y a encore beaucoup de chemin à parcourir. La reconnaissance de la garde scolaire n’est pas encore atteinte à la hauteur de ce qu’elle mérite, de ce que son personnel mérite. Il faut continuer à se mobiliser, se serrer les coudes et se faire entendre.

Sur ce, accueillons la nouvelle année à bras ouverts et souhaitons qu’elle soit porteuse d’avancement et de victoire. Joyeuses fêtes à tous et à toutes, on se revoit en 2021!

À propos de Caroline Hudon

Diplômée en Communication appliquée, Caroline est conseillère en communication à l'Association québécoise de la garde scolaire depuis septembre 2019.

À lire aussi...