Réussir un changement en 3 étapes

Vous avez une idée géniale pour faire bouger les élèves? Une sortie en forêt, un parcours de ninja, un corridor actif… vous imaginez déjà votre groupe en train de s’amuser! Mais comment transformer votre idée en réalité?

N’ayez crainte, j’ai la solution pour vous en 3 étapes.

Identifiez les intervenants stratégiques

Quelles sont les personnes qui peuvent aider ou encore empêcher la réalisation de votre idée? Qui sont les intervenants qui seront intéréssés par votre idée ou qui ont de l’influence sur les décideurs?

Ce pourrait être les enseignants, la direction et bien sûr, le personnel du service de garde. Sans l’appui de ces intervenants stratégiques, votre idée risque de ne pas voir le jour. Si on voulait, par exemple, glisser sur la butte de neige alors que c’est présentement interdit, on ajouterait sûrement les parents à cette liste et peut-être même la compagnie de déneigement!

Pensez à votre message

Souvent, on a tendance à voir les inconvénients d’un changement bien avant d’en voir les avantages. C’est à vous de faire une liste des bienfaits que procure votre idée pour vos élèves et leur développement. Référez-vous aux pages 7 à 12 du cahier du participant pour les bienfaits du jeu libre, actif ou extérieur.

Vous pouvez aussi trouver des exemples d’écoles qui ont déjà mis en place quelque chose de similaire avec succès. Si vous voulez des exemples de corridors actifs, d’aménagement extérieur ou d’écoles innovatrices, n’hésitez pas à me contacter!

Trouvez des ambassadeurs

Voici une belle occasion de collaborer davantage avec l’équipe-école. Regardez dans les intervenants stratégiques que vous connaissez afin de recruter un membre de l’équipe qui pourrait se rallier à votre cause et vous aider à convaincre les collègues. Pour notre exemple de jouer sur la butte de neige, l’enseignante ou l’enseignant d’éducation physique serait une excellente ressource. C’est une personne qui est déjà sensibilisée aux bienfaits de l’activité physique et qui est en mesure de parler des vertus de votre projet aux autres enseignants.

Les parents peuvent aussi vous aider : à la CS de la Jonquière, c’est à la suite de l’implication de parents engagés que l’administration a étudié l’idée et finalement autorisé l’utilisation des buttes de neige. C’est même paru dans les journaux!

Avec une bonne planification, de la persévérance et un peu de chance, on peut contribuer à améliorer notre école pour le plus grand plaisir des élèves. Si vous avez réalisé une idée géniale ou que vous connaissez une autre éducatrice ou un autre éducateur qui se démarque, n’oubliez pas de soumettre un projet à la Grande fierté.

À PROPOS DE FRANÇOIS BERTHELOT

François Berthelot détient un baccalauréat en Plein air et tourisme d’aventure. Après avoir dirigé plusieurs projets d’expéditions hivernales et d’aventures pour adolescents, il a fait le saut en enseignement et dans ses classes, les élèves bougeaient! Pour François, toutes les occasions sont bonnes pour faire bouger les élèves. En plus, ils apprennent mieux lorsqu’ils sont engagés et en mouvement!