Collations 101

Les collations apportées à l’école par les élèves soulèvent la controverse. D’un côté, il y a les intervenants adeptes de la collation parfaite : qui ne salit pas, qui se conserve à la température de la pièce, qui se mange sans ustensiles, qui ne produit pas de déchets de plastique, qui est nourrissante et qui est favorable à la santé dentaire. D’un autre côté, il y a les adeptes de la collation « peu importe », pourvu que l’élève ait de quoi à manger… puis il y a ceux qui se passeraient bien de cette période de collation, à manger rapidement dans les corridors ou lors de la récréation.

Pour compléter l’alimentation

Les collations saines sont toutes aussi importantes pour la croissance et le développement des enfants que les repas sains.  Les jeunes enfants ont un petit estomac et ne peuvent pas tirer tous les éléments nutritifs dont ils ont besoin de leurs trois repas réguliers. Les enfants plus âgés ont besoin de collations pour conserver leur vigilance et leur énergie tout au long de la journée. Aussi, plus de la moitié des enfants ne consomment pas suffisamment de fruits, de légumes et de produits laitiers. En les intégrant dans les collations, ça permet d’en augmenter la consommation.

Je prends le temps

La période de collation, tout comme celle du repas, permet un temps de détente et de partage. C’est aussi une occasion pour suggérer aux élèves de boire de l’eau. Idéalement, l’horaire de la collation devrait permettre aux élèves d’avoir faim au repas suivant, sans être affamé non plus. Toutefois, on n’a pas à obliger un élève de la manger s’il n’a pas faim.

Pour développer le goût et les habiletés motrices

Les collations variées amènent une familiarisation avec plusieurs aliments, et par conséquent à un éveil au goût. C’est donc un bon moment pour faire des apprentissages sur l’alimentation. De plus, même s’il y a parfois des dégâts, la collation représente une autre occasion pour l’élève de développer son autonomie, par exemple à ouvrir une compote par lui-même et à utiliser un ustensile.

As-tu une dent contre moi?

Les collations à base de fruits, de légumes et de produits laitiers sont des aliments qui préviennent la carie dentaire.  On peut suggérer aux parents de les privilégier. Cependant, plusieurs enfants requièrent une collation plus soutenante. Il est alors très pertinent d’ajouter des produits céréaliers ou des sources de protéines (voir les exemples plus bas).

Les collations à base d’aliments collants et sucrés comme les pâtes de fruits et les fruits séchés sont mieux d’être mangés lors du repas, car ils sont moins cariogènes que prises à la collation.

Le rôle de l’équipe-école 

On peut indiquer aux parents et aux enfants de privilégier les fruits, les légumes et les produits laitiers, sans toutefois interdire aucun aliment. Pour vous aider à transmettre ce message avec les parents, partager la fiche et la vidéo développées par l’AQGS.

Concrètement

Recette de yogourt à boire facile, rapide et économique

Rafale épicée

Ingrédients (pour une portion)

  • 60 ml yogourt à la vanille à environ 2 % de M.G.
  • 60 ml lait à 2 % de M.G.
  • 60 ml de compote de pommes sans sucre ajouté
  • 1 pincée d’épices au choix – cannelle, muscade, cacao

Préparation

  • Mesurer le yogourt, le lait et la compote de pommes, puis les verser dans un verre
  • Saupoudrer d’épices au choix
  • Bien mélanger à l’aide d’une petite cuillère
  • Verser dans une boîte à boire réutilisable et incassable*

*Astuce : réutiliser les contenants bien lavés de yogourt à boire commerciaux.

Source : Les Producteurs Laitiers du Canada, juin 2013.

Pour en savoir davantage

À propos de Lucie Laurin

Diététiste de formation, Lucie a été intervenante École en santé et impliquée pour la politique alimentaire et les saines habitudes de vie dans les écoles et les services de garde en milieu scolaire depuis de nombreuses années. Elle a notamment complété une certification de nutrition en santé publique en 2015.

Lucie Laurin Dt.P. – Chargée de projet et formatrice
450 670-8390 poste 232
lucie.laurin@gardescolaire.org