Vérifier la compréhension : un réflexe payant!

Avez-vous déjà expliqué une activité simple pour ensuite avoir été confronté à un groupe immobile, rempli de regards interrogateurs? Peut-être le jeu prévu avec des cerceaux s’est rapidement transformé en confusion malgré vos meilleures démonstrations? Voici une manière simple d’éviter ces problèmes, en trois étapes faciles :

  1. Nommez un élève un peu distrait (vous savez lequel, j’en suis sûr!)
  2. Posez une question fermée pour vérifier la compréhension d’une consigne
  3. Répétez avec deux ou trois autres élèves

Quelques exemples de questions pertinentes :

  • Est-ce qu’on peut parler durant l’activité?
  • Combien de temps avons-nous pour l’activité?
  • Est-ce qu’on doit se lever pour faire l’activité?
  • Est-ce qu’il faut écrire quelque chose?
  • Est-ce qu’on peut sauter?
  • Est-ce qu’on peut faire du bruit avec sa chaise?
  • Travaillons-nous seuls ou en équipe?

C’est une occasion pour les élèves qui étaient distraits d’entendre les consignes à nouveau et d’attirer leur attention en les nommant. De plus, cela donne une occasion pour refaire une démonstration avant l’activité, si on se rend compte que les élèves n’ont vraiment pas compris. Vous pouvez aussi demander à tout le groupe de répondre en cœur si un élève n’est pas certain de la réponse : impact garanti!

Si cette pratique devient une routine, je vous assure que vous serez en mesure de réduire le temps d’explication des activités et d’améliorer le déroulement de vos journées!

À propos de François Berthelot

François Berthelot détient un baccalauréat en Plein air et tourisme d’aventure. Après avoir dirigé plusieurs projets d’expéditions hivernales et d’aventures pour adolescents, il a fait le saut en enseignement et dans ses classes, les élèves bougeaient! Pour François, toutes les occasions sont bonnes pour faire bouger les élèves. En plus, ils apprennent mieux lorsqu’ils sont engagés et en mouvement!