Règles budgétaires 2017-2018

Les Règles budgétaires pour l’année scolaire 2017-2018, qui déterminent les subventions allouées aux commissions scolaires, sont maintenant disponibles sur le site du ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur.

L’AQGS a survolé les documents afin de mettre de l’avant les mesures qui visent le service de garde scolaire et certaines mesures dans lesquelles il peut venir s’inscrire en collaborant avec l’équipe-école.

Allocations pour les services de garde en milieu scolaire

Les allocations habituelles prévues pour le service de garde scolaire ne connaissent pas de changements importants par rapport à l’année scolaire 2016-2017. Une indexation des sommes a été réalisée, mais les méthodes de calcul demeurent les mêmes. [Mesure 30010, page 107]

À l’école, on bouge au cube!

La nouvelle mesure À l’école, on bouge au cube! vise à soutenir un maximum de 450 écoles « afin que l’ensemble de leurs élèves soient physiquement actifs tous les jours de classe pendant au moins 60 minutes ».

En lien avec cette mesure, le ministère souligne qu’il « est souhaité que les établissements offrent des activités physiques variées lors des périodes du service de garde et des activités physiques parascolaires (sportives et de plein air), pour tous les âges et répondant aux intérêts des filles et des garçons. » [Mesure 15023, page 63]

Ainsi, les services de garde scolaire sont reconnus comme des acteurs à considérer dans l’élaboration de l’offre d’activités physiques aux élèves du préscolaire et du primaire.

Consultez le Document d’information complémentaire – Mesure À l’école, on bouge au cube! pour davantage d’information.

Saines habitudes de vie

La mesure reconduite Saines habitude de vie « vise à promouvoir une saine alimentation et un mode de vie physiquement actif par diverses activités, y compris des activités parascolaires favorisant le sentiment d’appartenance ainsi qu’un climat propice à la réussite et à la persévérance scolaire ». [Mesure 15022, page 62]

L’allocation liée à cette mesure est dédiée aux écoles. L’AQGS suggère donc à chaque école primaire de considérer le rôle que peut jouer le service de garde dans la promotion de la saine alimentation.

Aide aux parents

La nouvelle mesure Aide aux parents « vise à mieux accompagner les parents des élèves du préscolaire et de la première année du primaire. L’accompagnement offert par l’entremise de cette mesure peut inclure diverses formes de sensibilisation aux réalités scolaires […]. Cet accompagnement est élaboré de concert avec les conseils d’établissement, et s’inscrit en complémentarité des mesures proposées par le ministère de la Famille pour mieux soutenir la transition vers l’école. » [Mesure 15024, page 65]

Par son lien privilégié avec les parents, le service de garde en milieu scolaire est une ressource à exploiter pour accompagner les parents dans cette transition vers l’école.

Intégration du service de garde dans l’école

Certaines autres mesures, nouvelles ou reconduites, peuvent permettre à un ou des membres du personnel en garde scolaire de l’école de participer à d’autres tâches, toujours dans le respect de ses compétences.

Une allocation pour une ressource additionnelle dans les classes de maternelle 4 ans à temps plein en milieu défavorisé est de nouveau accordée pour la prochaine année scolaire. Cette mesure prévoit une allocation « pour offrir une ressource humaine autre que l’enseignant en appui à ce dernier. » Selon les besoins de l’enseignant, cette ressource humaine pourrait être un éducateur en garde scolaire. [Mesure 11023, page 10]

Le volet Parents de la maternelle 4 ans à temps plein en milieu défavorisé prévoit, à nouveau, une allocation destinée à l’aide aux parents, soit à favoriser le rapprochement entre les parents et le milieu scolaire. Par son lien privilégié avec les parents, le service de garde en milieu scolaire est une ressource à exploiter pour contribuer à ce rapprochement. [Mesure 11022, page 10]

Précisions sur la date de déclaration de la clientèle

Tout comme pour l’année scolaire 2016-2017, la première semaine pleine de novembre et de décembre peut être utilisée pour faire la démonstration de la présence de l’élève, si la présence de ce dernier « ne peut être démontrée durant la semaine suivant celle du 30 septembre ». [Mesure 30011, page 107]

Le 30 septembre 2017 étant un samedi, les Règles budgétaires précisent que « pour l’année scolaire 2017-2018, lorsqu’il est fait mention du 30 septembre 2017, le 29 septembre 2017 devra être considéré comme étant la date d’attestation de fréquentation de l’effectif scolaire. » [page 4]