Rappel sur les pratiques d’hygiène sécuritaires

L’AQGS tient à rappeler l’importance de suivre les recommandations d’hygiène et de salubrité afin de prévenir les infections et les allergies alimentaires. Souvent, par manque de temps, de ressources ou de connaissances, plusieurs gestes de prévention ont tendance à être omis. En cette période de crise sanitaire en raison de la COVID-19, il importe aux écoles ouvertes de s’assurer, de façon plus attentive, de bien respecter les consignes recommandées pour le milieu scolaire.  

  • Il est essentiel de définir les rôles de chacun et de s’assurer d’une collaboration de tout le personnel scolaire.  
  • Il est nécessaire de prévoir dans les tâches du personnel éducateur du temps pour s’assurer d’effectuer l’entretien requis. 
  • Il faut s’assurer d’avoir les produits d’entretien adéquats  : linges ou chiffons, seaux, bouteilles avec pulvérisateur, nettoyant, assainissant et désinfectant (voir les détails plus bas) et établir une procédure pour laver les linges régulièrement.

Frottons, frottons bien! 

Un lavage de mains adéquat, c’est LA mesure de prévention de base. Pourtant, il est très fréquent que les écoles omettent de rappeler cette routine essentielle. De plus, plusieurs écoles compriment le temps que les élèves ont pour dîner. Il devient alors très tentant de sauter l’étape du lavage de mains pour sauver ainsi du précieux temps et manger moins à la hâte 

Pour un lavage de main efficace :

  • Avoir un lavabo, du savon et du papier à main accessibles facilement pour tous les élèves et le personnel.  
  • Mettre l’affiche LA PROPRETÉ AU BOUT DES DOIGTS bien à la vue. 
  • Il faut savoir que le gel antiseptique n’élime pas la saleté et les traces d’allergènes, il n’est donc pas recommandé de l’utiliser pour le lavage de mains requis avant et après les repas et les collations.  

– Stratégies amusantes :

  • Chanter une comptine sur le lavage de main qui dure au moins 20 secondes, le temps requis pour frotter les mains et déloger les saletés et les microbes. Internet regorge d’exemples de comptines sur le sujet. 
  • Faire une expérience pour démontrer l’importance du lavage de main, par exemple avec du poivre ou avec un ensemble de germes lumineux.

Guide d’entretien s’appliquant à la garde scolaire 

Il y a 3 niveaux d’entretien  : le nettoyage, l’assainissement et la désinfection.  

Pour que les niveaux fonctionnement bien, il est fondamental qu’ils soient bien faits. Le nettoyage doit toujours précéder l’assainissement ou la désinfection. Selon la surface et le risque de contamination, il peut être nécessaire d’assainir ou de désinfecter. En cas d’éclosion ou de crise sanitaire, la désinfection des surfaces devient de mise (voir référence 2).  

Pour nettoyer  

Le nettoyage permet d’enlever un certain nombre d’agents infectieux, mais il ne les tue pas. De plus, le nettoyage décolle les allergènes et augmente l’efficacité des assainisseurs.  

  • Le détergent utilisé doit être de grade alimentaire et doit être utilisé avec la dilution recommandée par le fabricant. Un détergent à action rapide et sans rinçage permet de sauver du temps. 
  • Avant de procéder au nettoyage, il est nécessaire d’enlever toutes particules visibles à l’œil nue.
  • Les linges en microfibres (polyester et nylon) sont avantageux, car ils ont une action abrasive plus efficace pour déloger la saleté et briser les biofilms, et sont très durables malgré leur coût plus élevé.
  • Les éponges sont à éviter, car elles se contaminent trop rapidement. 

Pour assainir 

L’assainissement permet de réduire la quantité d’agents infectieux à un niveau jugé sécuritaire et sans danger, sans les éliminer complètement. L’assainissement peut être thermique (à l’eau chaude) ou chimique. L’assainisseur doit être approuvé pour les surfaces alimentaires, comme celui utilisé par la cafétéria ou le service traiteur de l’école. 

  • Assainir avec un produit n’est efficace que si les instructions du fabricant sont respectées au regard de la dilution, du mode d’utilisation, de la température de l’eau, du temps de contact et de la nécessité de rincer ou non.  
  • Le vinaigre n’est pas approuvé par le MAPAQ comme assainisseur. 

Pour désinfecter 

La désinfection détruit ou inactive de façon irréversible les agents infectieux, dont les virus. 

  • La désinfection est nécessaire pour les objets et surfaces les plus à risque de contamination ou encore lors d’éclosion, comme celle de la COVID-19.  
  • La désinfection s’effectue à l’aide d’un produit chimique reconnu comme désinfectant 
  • L’eau de Javel est un produit désinfectant souvent utilisé, mais s’il y a présence de personnes intolérantes à l’eau de Javel à l’école, un désinfectant à base de peroxyde d’hydrogène est une meilleure option. 

Pour prévenir la contamination croisée 

  • Utiliser des linges ou chiffons propres avec une solution propre. L’usage des bouteilles avec pulvérisateur évite ce risque. 
  • Éviter de retremper un linge déjà utilisé dans la solution nettoyante afin de conserver son efficacité. 
  • Les linges ou chiffons peuvent être réutilisés dans une même journée s’ils sont rincés et entreposés dans une solution d’assainisseur propre (l’eau de Javel détruit les microfibres).  

Les lingettes jetables 

Il existe sur le marché une panoplie de lingettes jetables pour les surfaces et les objets qui peuvent être utilisés tant pour le nettoyage et l’assainissement que la désinfection 

  • Si l’école les utilise sur les tables à manger, les lingettes doivent être approuvées pour les surfaces alimentaires 
  • Les bonnes pratiques s’appliquent  : nettoyer dans un premier temps avec une lingette conçue pour le nettoyage, puis assainir ou désinfecter avec une seconde lingette, conçue pour ces fonctions.   

Souhaitons que cette malheureuse crise sanitaire amène les écoles et les élèves à être encore plus sensibilisées à l’importance de bien respecter les consignes recommandées en matière d’hygiène et de salubrité. Nous avons tous un rôle à jouer! 

 

Pour en savoir davantage, voici les références consultées :

  1. https://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/fichiers/guide-garderie/annexe4-calendrier-entretien-ecoles.pdf 
  2. http://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/fichiers/guide-garderie/chap4-entretien-hygiene.pdf 

Une nouvelle publication du MAPAQ sur les activités culinaires avec les enfants  : 

 Pour poser une question en matière d’hygiène et de salubrité  : 

  • Ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation
    Téléphone  : 1 800 463-5023 (option 3)
    Courriel sectoriel : smsaia@mapaq.gouv.qc.ca

 

À propos de Lucie Laurin

Diététiste de formation, Lucie a été intervenante École en santé et impliquée pour la politique alimentaire et les saines habitudes de vie dans les écoles et les services de garde en milieu scolaire depuis de nombreuses années. Elle a notamment complété une certification de nutrition en santé publique en 2015.

Lucie Laurin Dt.P. – Chargée de projet et formatrice
450 670-8390 poste 232
lucie.laurin@gardescolaire.org