Nouvelle politique culturelle du Québec

La nouvelle politique culturelle du Québec Partout, la culture a été lancée aujourd’hui même par le Gouvernement du Québec.

L’AQGS en a fait la lecture pour y voir ce que les services de garde en milieu scolaire pourront retirer de cette nouvelle politique, toujours selon notre volonté d’être complémentaires à la mission éducative de l’école et être des acteurs pleinement impliqués dans le parcours éducatif des élèves.

La politique et son application au niveau du parcours éducatif des élèves

Très complet avec ses différentes orientations, c’est la première des quatre (Contribuer à l’épanouissement individuel et collectif grâce à la culture) qui a particulièrement retenu notre attention. En effet, le gouvernement indique sa volonté d’amplifier la relation entre la culture et l’éducation en précisant que cela inclut aussi les services de garde en milieu scolaire.  « Que ce soit à la maison, au service de garde, au parc, au centre de loisirs ou dans bien d’autres lieux, la présence continue – physique ou virtuelle – de la culture a un effet sur le développement des enfants ainsi que sur l’éducation des jeunes et des adultes. […] Réaliser cela demande une collaboration des acteurs du milieu éducatif avec ceux du milieu culturel, ces derniers jouant un rôle de première ligne. La relation culture-éducation se construit aussi autour de la place accordée à la fréquentation des lieux culturels et du rôle de passeur culturel des artistes, des enseignants, des éducateurs, des médiateurs, des organisations et des entreprises. » (Objectif 1.4, p. 21)

Concrètement, le gouvernement compte améliorer l’offre de sorties et d’activités culturelles dans le parcours éducatif et cite, dans un des effets recherchés, la « multiplication des occasions pour les élèves de vivre des expériences culturelles (arts visuels, chant choral, création vidéo, improvisation théâtrale, etc.) en classe, pendant les activités parascolaires ou au service de garde en milieu scolaire » (https://partoutlaculture.gouv.qc.ca/societe, Mesure 9). Les responsables de cette mesure seront le ministère de la Culture et des Communications, en partenariat avec le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur et le ministère de la Famille.

L’AQGS accueille favorablement cette politique, mais surtout l’effort du gouvernement d’inclure les services de garde en milieu scolaire dans leur désignation des différents intervenants. Il s’agit là d’un bon premier pas vers l’atteinte de notre vision première : faire reconnaître le service de garde en milieu scolaire comme l’un des acteurs clés de la réussite éducative de l’élève.