La réforme de la gouvernance scolaire doit permettre un meilleur encadrement de la garde scolaire

La réforme de la gouvernance scolaire doit permettre un meilleur encadrement de la garde scolaire

LONGUEUIL, 1er OCTOBRE 2019 – Prenant acte du dépôt du projet de loi sur la réforme des commissions scolaires, l’Association québécoise de la garde scolaire (AQGS) s’interroge sur l’accompagnement que la nouvelle structure sera en mesure d’offrir aux écoles qui se verront confier de nouvelles responsabilités, particulièrement en ce qui concerne la garde scolaire.

« Au-delà des changements aux structures de gouvernance, il est important que le gouvernement précise de quelle manière les nouveaux centres de services et les écoles se partageront l’encadrement de la garde scolaire », indique Diane Miron, directrice générale de l’AQGS.

L’AQGS estime impératif que le gouvernement profite de cette réforme, qui vient rouvrir la Loi sur l’instruction publique, pour y enchâsser le rôle de la garde scolaire et ce, afin de garantir à tous les enfants le droit et l’accès à un service de qualité à coût abordable.

« Actuellement, la loi mentionne que l’école a l’obligation de créer un service de garde lorsque les parents en font la demande, mais ne donne aucune balise sur son fonctionnement, pas plus qu’elle ne précise son rôle éducatif. Il est important que cette réforme permette de donner de meilleures garanties aux parents, sachant que plus de 60% des élèves du primaire fréquentent le service de garde et que ce sont les parents qui assument la plus grande partie des coûts », explique Diane Miron.

L’AQGS a déjà fait savoir au ministre de l’Éducation qu’elle souhaite être consultée sur le projet de loi et espère qu’elle sera entendue en commission parlementaire lors de son étude.

À propos de l’Association québécoise de la garde scolaire

No automatic alt text available

L’Association québécoise de la garde scolaire travaille à faire reconnaître le service de garde en milieu scolaire comme un des acteurs clés de la réussite éducative de l’élève. Elle soutient le développement des services de garde en milieu scolaire du Québec en faisant la promotion de leur rôle complémentaire à la mission de l’école, en représentant leurs intérêts collectifs et en favorisant le développement des compétences de leur personnel.