Du Témiscamingue aux Îles de la Madeleine!

La tournée Inspire à bouger est passée d’un bout à l’autre du Québec ces deux dernières semaine!

Tout d’abord, j’ai rencontré l’équipe formidable et très créative de la CS Lac-Témiscamingue, le 16 novembre. Une chance que je suis arrivé la veille, j’aurais été pris dans la neige!

Justement, pour jouer dehors en toutes saisons, il faut être bien habillé. Ce n’est pas toujours facile lorsqu’on a des élèves qui n’ont pas les bons vêtements, ou pas de vêtements de rechange. Je vous suggère cet article de 100 degrés : 10 stratégies pour jouer dehors en hiver. Il contient plein de trucs pour aider les parents, les élèves et le personnel éducateur à tirer le maximum de cette saison froide, mais pleine d’aventures!

Aussi, je tiens à souligner une initiative innovante de l’École St-Gabriel à Ville-Marie : ils ont réussi à réduire de beaucoup les règles dans la cour d’école! Les élèves sont libres d’inventer de nouveaux jeux, de développer leur littératie physique et même de prendre certains risques. Chose intéressante, il ne semble pas y avoir plus de petits bobos qu’auparant. Bravo à tous et toutes pour cette initiative!

 

La semaine suivante, je me suis retrouvé une heure plus tard dans les maritimes à L’Étang-du-Nord, aux Îles de la Madeleine, où j’ai été accueilli par l’équipe très énergique de la CS des Îles. Nous avons eu beaucoup de plaisir à pratiquer des déplacements actifs dans les corridors, sous les regards épatés du personnel du centre de formation aux adultes. Les éducatrices peuvent parfois être plus tannantes que les élèves!

C’est d’ailleurs l’une des contraintes identifiées lors de la formation : la gestion d’élèves avec des besoins particuliers. Ce n’est pas facile de faire des activités en groupe lorsque deux ou trois élèves demandent toute notre attention. Une solution peut être de faire des activités en grands groupes. Une éducatrice anime les activités et une autre aide avec la discipline et passe plus de temps avec les élèves à besoins particuliers.

Aussi, je vous réfère à la page 17 de votre cahier du participant, qui contient un outil d’adaptation d’une activité. Parfois, un petit changement dans les règles, l’environnement ou l’encadrement, peut faire toute la différence. Certains élèves qui ont beaucoup d’empathie peuvent aussi être capables d’aider les élèves en difficulté et en plus, ce peut être très valorisant pour eux.

 La caravane Inspire à bouger fera la tournée des Laurentides bientôt, d’autres articles suivront sous peu!

À propos de François Berthelot

François Berthelot détient un baccalauréat en Plein air et tourisme d’aventure. Après avoir dirigé plusieurs projets d’expéditions hivernales et d’aventures pour adolescents, il a fait le saut en enseignement et dans ses classes, les élèves bougeaient! Pour François, toutes les occasions sont bonnes pour faire bouger les élèves. En plus, ils apprennent mieux lorsqu’ils sont engagés et en mouvement!