Sécurisons les trajets vers l’école

Sécurisons les trajets vers l’école

 

Octobre est le mois international Marchons vers l’école. Cet événement annuel nous rappelle que le transport actif vers l’école est en perte de vitesse au Québec. Saviez-vous que seulement un jeune sur cinq (21 %) utilise les transports actifs chaque jour pour aller à l’école? Il faut y remédier pour maximiser les occasions pour les jeunes d’être actifs au quotidien.

Le manque de sécurité, qu’il soit perçu ou réel, est l’une des principales raisons invoquées par les parents pour ne pas laisser leur enfant se rendre à pied ou à vélo à l’école.

L’Association s’est jointe à une vingtaine d’organismes, dont la Coalition québécoise sur la problématique du poids, pour demander aux candidats aux élections municipales les actions qu’ils comptent entreprendre afin de permettre aux jeunes de se déplacer en toute sécurité dans leur quartier.

Selon des informations recueillies par la Coalition Poids, près du tiers des parents d’enfants du primaire jugent que les trajets ne sont pas assez sécuritaires pour utiliser un mode de transport actif pour se rendre à l’école. De meilleurs aménagements physiques autour des écoles favoriseraient les trajets à pied ou à vélo entre le domicile et l’école, qui sont une excellente façon de permettre aux jeunes d’êtres plus actifs au quotidien.

À lire aussi...