Le portrait de la période du dîner et de la promotion des saines habitudes de vie en service de garde en milieu scolaire – Les faits saillants

Réalisé à l’automne 2014, Le portrait de la période du dîner et de la promotion des saines habitudes de vie en service de garde en milieu scolaire est une initiative de l’AQGS réalisée en partenariat avec Québec en forme.

Au regard du nombre important de répondants (624) ayant pris part à cette enquête et au vu des résultats, il nous apparaît que les services de garde en milieu scolaire ont la volonté et le désir de favoriser le développement et le maintien de saines habitudes de vie chez les élèves ainsi que d’améliorer la convivialité de la période du repas. La volonté est donc bien présente, mais les conditions nécessaires pour y parvenir ne sont pas toujours au rendez-vous, puisque les défis sont nombreux. Nous vous présentons ici quelques faits saillants de cette enquête.

Les répondants

  • 94 % des répondants sont des responsables/techniciens
  • 67 % sont aussi responsables du service aux dîneurs
  • Au cours des cinq dernières années, 50 % des répondants ont suivi une formation sur l’activité physique et sportive chez les enfants et 48 % sur la saine alimentation
  • 36 % n’ont suivi aucune formation sur le thème des saines habitudes de vie chez les enfants au cours des cinq dernières années

La période du dîner

  • 54 % scindent la période du dîner en plus d’une plage horaire
  • Les locaux de services de garde et les salles de classe régulière sont les lieux les plus utilisés pour la période du dîner et ceux où le plus grand nombre d’élèves prennent leur repas (plus de 40 % pour ces deux types de locaux)
  • Seulement 15 % des élèves prennent leur repas dans un local aménagé à cet effet, soit une cafétéria
  • Concernant la convivialité de la période du dîner, les obstacles importants rapportés par le plus grand nombre de répondants sont le niveau de bruit dans le local (39 %), l’accès à un évier à proximité (18 %), le niveau de bruit lié aux espaces adjacents (17 %), et le temps d’attente pour les fours à micro-ondes (15 %)

 Politiques et cadres de référence en garde scolaire

  • 92 % disent prendre en compte la politique sur les saines habitudes de vie de leur commission scolaire
  • 79 % disent que leurs activités respectent la politique-cadre « Pour un virage santé à l’école »
  • Afin de mettre en place les politiques et les différents cadres de référence en lien avec la promotion des saines habitudes de vie, cinq défis ont été mentionnés par au moins 30 % des répondants, soit le manque de temps pour revoir leur façons de faire (50 %), la collaboration quelques fois difficile avec les parents (42 %) et, ex aequo, le manque d’outils pour faciliter leur application, les contraintes liés aux locaux et aux installations matérielles ainsi que le profil particulier de certains enfants (30 %).

 L’offre alimentaire en service de garde en milieu scolaire

  • 90 % ont une offre alimentaire
  • 53 % offrent au moins une mesure de soutien alimentaire (la collation en après-midi est la plus importante avec 39 %)
  • Les quatre principaux défis influençant les choix alimentaires offerts par les services de garde sont l’absence d’allergènes (85 %), les coûts (66 %), les préférences des élèves (53 %), et les critères de la politique alimentaire de la commission scolaire (50 %).
  • 94 % des répondants sont totalement ou plutôt d’accord pour dire qu’un service de garde devrait être exemplaire dans son offre alimentaire.

Le portrait de la période du dîner et de la promotion des saines habitudes de vie en service de garde témoigne des grands défis auxquels est confronté le milieu de la garde scolaire dans la réalisation de sa mission auprès des élèves. Ces défis sont souvent les mêmes d’un milieu à l’autre ou dans certains types de milieux. En prenant part à cette enquête, plusieurs répondants ont fait état de pistes de solution ou ont spécifié à quel point chaque obstacle en amène souvent un, voire, plusieurs autres, mentionnant au passage leur désir d’offrir aux élèves une période de repas conviviale et de promouvoir de saines habitudes chez ceux-ci.

Pour en savoir plus sur la période du dîner ou sur la promotion des saines habitudes de vie en garde scolaire, consultez le rapport complet en visitant la page du projet Je goûte, j’apprends! et n’hésitez pas à nous faire part de vos défis et de vos solutions!

Devenez membre maintenant !

Être membre de l’AQGS, c’est s’engager à faire reconnaître le service de garde en milieu scolaire comme un des acteurs clés de la réussite éducative, profiter de l’expertise d’un organisme présent auprès des services de garde en milieu scolaire depuis 1985 et faire partie d’une communauté professionnelle vous permettant d’échanger avec d’autres collègues.