L’Association dépose un mémoire dans le cadre de la Commission sur l’éducation à la petite enfance

L’Association québécoise de la garde scolaire a déposé un mémoire intitulé Les services de garde en milieu scolaire : un acteur important pour l’égalité des chances dans le cadre de la Commission sur l’éducation à la petite enfance.

L’Association souhaite s’exprimer sur les quatre dimensions identifiées par la Commission : la qualité, l’accessibilité, l’universalité et la gouvernance. C’est dans une perspective de continuité au développement global de l’enfant et de la contribution de la garde scolaire à l’égalité des chances que l’Association émet ses recommandations et commentaires.

L’Association identifie certaines composantes de la qualité qui pourraient être améliorées, soit le programme d’activités, la formation du personnel et l’encadrement offert aux enfants de 4 ans, de même que l’environnement physique. En ce qui concerne l’accessibilité, l’Association reconnaît que le manque de ressources financières représente pour certains parents un frein à la fréquentation des services de garde à la petite enfance ainsi des services de garde en milieu scolaire. Pour atteindre l’universalité des services, l’Association identifie le déploiement de la maternelle 4 ans à temps plein dans les milieux défavorisés comme une façon de combler un besoin que le réseau de la petite enfance peut avoir de la difficulté à combler. Enfin, l’Association a une forte préoccupation à s’assurer de transition de qualité pour les enfants débutant leur parcours scolaire. De plus, afin de faciliter non seulement cette transition, mais également toutes les actions prises pour s’assurer de l’égalité des chances de chaque enfant et de leur développement global, rassembler les ministères de la Famille et de l’Éducation permettrait d’assurer un continuum de services.

C’est ensemble que nous atteindrons les objectifs d’égalité des chances en développant une vision à long terme du parcours éducatif de l’enfant de 0 à 18 ans. Offrons les mêmes chances de réussite à tous les enfants, peu importe le milieu dans lequel ils ont grandi, mais donnons-nous également les moyens, en tant que société, de faire en sorte que les milieux correspondent aux besoins à combler dans une perspective de qualité pour ainsi contribuer à l’égalité des chances de chacun des enfants.

Rappelons que près de 234 000 élèves fréquentent actuellement le service de garde scolaire de façon régulière, sans compter les élèves qui le font sporadiquement. L’Association québécoise de la garde scolaire travaille à faire reconnaître le service de garde en milieu scolaire comme un des acteurs clés de la réussite éducative de l’élève. L’Association soutient le développement des services de garde en milieu scolaire du Québec en faisant la promotion de leur rôle complémentaire à la mission de l’école, en représentant leurs intérêts collectifs et en favorisant le développement des compétences de leur personnel.

Pour lire le mémoire : https://www.gardescolaire.org/aqgs/avis-et-memoires/

— 30 —

Source : Gabrielle Neveu-Duhaime, coordonnatrice stratégique en communication, Association québécoise de la garde scolaire, 450 670-8390 poste 225