3 étapes pour réussir ses jeux actifs

Réussir à animer un jeu actif avec un groupe de 20 élèves peut représenter tout un défi! On sait que ça va bouger, mais comment garder le contrôle sur le groupe et être certain que tout se déroulera comme prévu? Ne vous inquiétez pas, j’ai la solution pour vous en trois étapes faciles.

1- Modélisez l’activité

Une image vaut mille mots, c’est le secret d’une modélisation efficace! Nul besoin de faire un grand discours pour expliquer une activité. Il suffit de choisir un ou deux volontaires et de faire l’activité avec eux devant le groupe. C’est tout!

Par exemple, pour un déplacement actif dans les corridors, demandez à trois élèves de se mettre en rang avec vous à l’avant du local. Vous n’avez même pas besoin de leur dire pourquoi : ça fait durer le suspense et aide à captiver l’attention de vos élèves!

Par la suite, on fait le déplacement actif ensemble (on marche en raquette, on nage, on saute…). Référez-vous à la page 24 du cahier du participant pour des idées.

N’oubliez pas de mentionner les consignes : on se déplace en silence et on garde le contrôle de ses mouvements. Moins on parle lors d’une modélisation, plus nos mots ont de l’importance : ne mentionnez que les consignes essentielles!

2-Vérifiez la compréhension des instructions

C’est une étape très importante au bon déroulement de votre jeu actif. On nomme un ou deux élèves et on leur pose une question simple pour vérifier qu’ils ont bien compris les consignes. Par exemple : Est-ce qu’on peut faire du bruit ou on se déplace en silence? Est-ce que je peux frapper mes amis avec mes bras?

Pour une description plus complète, référez-vous à l’article « Vérifier la compréhension des instructions : un réflexe payant! » du blogue Inspire à bouger.

3- Faites votre activité en grand groupe

Lorsqu’on sait que les consignes sont comprises, on peut demander à tous les élèves de participer ou encore à une partie du groupe si on manque d’espace.

Pour notre exemple d’un déplacement actif dans les corridors, c’est une bonne idée de faire le tour du local avec tout le groupe et de s’assurer que les consignes seront suivies avant de s’aventurer dans les corridors de l’école!

Trucs

Pour des jeux plus complexes comme une course de dessin à relais ou un parcours à obstacles, il peut être nécessaire de modéliser l’activité avec tous les élèves un petit groupe à fois. Lorsqu’on sait que tout le groupe peut le faire quelques élèves à la fois, on peut alors l’essayer en plus grand groupe. On peut également séparer son activité en deux ou trois jeux que l’on regroupera ensemble lorsqu’ils seront compris par les élèves.

Et voilà! Vous êtes désormais des experts en animation de jeux actifs! Je vous garantis que si vous suivez ces trois étapes, vous diminuerez les temps morts et augmenterez la compréhension de vos élèves, ce qui facilitera la gestion du groupe tout au long de la journée.

À PROPOS DE FRANÇOIS BERTHELOT

François Berthelot détient un baccalauréat en Plein air et tourisme d’aventure. Après avoir dirigé plusieurs projets d’expéditions hivernales et d’aventures pour adolescents, il a fait le saut en enseignement et dans ses classes, les élèves bougeaient! Pour François, toutes les occasions sont bonnes pour faire bouger les élèves. En plus, ils apprennent mieux lorsqu’ils sont engagés et en mouvement!