Colloque de l’AEETÉE : l’AQGS propose trois recherches présentant le travail du personnel éducateur en garde scolaire

L’AQGS est présente aujourd’hui, en tant qu’exposant, au Colloque de l’Association des enseignantes et des enseignants en Techniques d’éducation à l’enfance (AEETÉE). C’est avec plaisir que nous partageons, avec les participants, trois recherches récentes sur la garde scolaire. Elles permettent d’avoir une meilleure compréhension de ce qu’est le travail du personnel éducateur, les milieux dans lequel il évolue et les défis rencontrés.

 

Le travail des éducatrices en garde scolaire

Philippe Caron, enseignant au préscolaire, étudiant à la maîtrise en sciences de l’Éducation à l’Université de Montréal

Cette recherche décrit la nature du travail d’éducateur en garde scolaire, ses rôles, ses missions et ses conditions de pratiques entre les exigences du milieu scolaire et celles des parents. Elle s’attarde particulièrement à la complémentarité des rôles entre l’école et son service de garde et au parentage.

Lire le résumé et télécharger la recherche complète

Lire également « Une journée de travail au service de garde »

 

S’intégrer pour être reconnus : les services de garde en milieu scolaire au sein de l’équipe école et du projet éducatif

Nancy Jeannotte, Philippe Robitaille et Camille Thériault-Marois, étudiants du Département de sociologie de l’Université Laval

Cette recherche aborde les questions d’intégration et de reconnaissance de la garde scolaire et de son personnel. Plusieurs défis se posent pour une intégration et une reconnaissance pleines et entières, comme dans tous les milieux de travail. Deux enjeux centraux sont identifiés : le temps et le partage des ressources.

Lire le résumé et télécharger la recherche complète

 

L’ethos du personnel éducateur des services de garde en milieu scolaire

Luc Sorel Étienne, Camille Lambert Deubelbeiss et Andréanne Rousseau, étudiants du Département de sociologie de l’Université Laval

Cette étude vise à connaître qui sont les travailleurs et travailleuses en garde scolaire et à définir la place et le sens du travail dans leur vie. Elle est basée sur la sociologie du travail, selon les six principaux types de travailleurs québécois déjà définis : le professionnaliste, l’égoteliste, l’harmoniste, l’autarcique, l’utilitariste et, enfin, le résigné. Les chercheurs de cette étude ont ainsi tenté d’appréhender le travail en service de garde en milieu scolaire à partir de ces catégories, tentative qui s’est avérée ardue.

Lire le résumé et télécharger la recherche complète